Scène Française


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 18 juin : l'appel du lavoir moderne parisien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dusondanslesfeuilles
Ptit Nouveau


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: 18 juin : l'appel du lavoir moderne parisien   Jeu 11 Juin à 16:11


Le lavoir moderne parisien, entre dans sa vingtième année. Lieu de spectacle vivant il est à la fois proche des habitants et attaché au développement culturel du quartier de la Goutte d'Or. Les spectacles interrogent ce territoire en terme d’identité, de potentiel, et d’imaginaire. Les pratiques culturelles de proximité dynamisent la cité en complément de nos pratiques individuelles. Un imaginaire collectif original se développe en harmonie avec l’évolution sociologique de nos quartiers.


Ainsi, THEATRE D’ART, nous présentons les artistes contemporains vivants ; THEATRE SOCIAL, nous débattons sur les thèmes de société comme la parité, la folie, l’exclusion ; THEATRE DU MONDE, nous accompagnons les cultures émergeantes issues des rencontres étrangères.

NE SERAIT-CE QUE POUR CECI, SOUTENONS!
On vous espère nombreux à lever les idées, les envies et la musique!


JEUDI 18 JUIN à 20H
Le Ptit Bazar - Le Mythe des Grands singes - Les Ouiches Lorenes
Le Lavoir moderne parisien
35 rue Léon - Paris 18è

Informations 01 42 52 09 14 ou lmp@rueleon.net
Tarif : 10 €
Tarif abonnés : 5€* (sur certains spectacles*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
18 juin : l'appel du lavoir moderne parisien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHRISTIAN PACCOUD
» 20 juin 2010 - 14h
» Plastic Spoons nouveau label parisien: The Fresh & Onlys ...
» Le Big Four au cinéma le 22 juin
» famille Lacaille et Bob brozman en juin à Paris???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scène Française :: Concerts :: Annonces de concerts-
Sauter vers: